Enjeux politiques du web: approches historiques

Les technologies numériques, phénomène récent, paraissent souvent neutres. Dans le contexte du «big data» et des «fake news», la possibilité d’influencer les utilisateurs par les technologies numériques fait l’objet depuis peu d’un intérêt croissant.

Le volume 20 de la revue «Histoire et Informatique» est consacré, dans une perspective historique, aux enjeux politiques et sociaux qui accompagnent le développement des technologies numériques. Les études de cas publiées en français et en anglais mettent en lumière la diversité des interactions entre innovation technologique, adaptation sociale et régulation politique.

Le volume peut être commandé sur la page de l’éditeur, Chronos Verlag: Enjeux politiques du web: approches historiques, Histoire & Informatique, volume 20, 2019.

Le volume a été édité par les membres du comité Nicolas Chachereau, Christiane Sibille, Enrico Natale, Vlad Atanasiu.

Contenu

Dossier

  • Valérie Schafer:
    Du grand secret à la «défaite de l’Internet». Enjeux, mobilisations et controverses autour du pouvoir des intermédiaires en France dans la décennie 1990
    (pp. 23-39) (download)
  • Anaïs Theviot:
    Interroger les processus de numérisation des partis politiques français. Etude comparative des trajectoires numériques du Parti socialiste et de l’Union pour un Mouvement Populaire
    (pp. 41-60) (download)
  • Gianluigi Negro:
    Limiting, Controlling and Supporting Digital Circulation. The Political and Economic Management of Online Rumours (yaoyan) on the Internet in the People’s Republic of China
    (pp. 61-82) (download)
  • Anna Jobin, Olivier Glassey, Stéfanie Prezioso, Frederic Kaplan:
    La mémoire kaléidoscopique: l’histoire au prisme des algorithmes d’autocomplétion
    (pp. 83-101) (download)

Histoire de l’informatique

  • Theodore Lekkas and Aristotle Tympas:
    “A club for all the Greeks”. Home Micros Computer Clubs between Magazines and Stores
    (pp. 103-125) (download)

Rapports de laboratoire

  • Tobias Hodel:
    READing Handwritten Documents. Projekt READ und das Staatsarchiv Zürich auf dem Weg zur automatischen Erkennung von handschriftlichen Dokumenten
    (pp. 127-132) (download)